Des Rats et Des Hommes, Juillet 2018

Aller en bas

Des Rats et Des Hommes, Juillet 2018

Message par Scénariste le Jeu 19 Juil - 12:01


Des Rats et Des Hommes.
Juillet 118

La guerre au Mortbaey bat son plein et l’Archiduc Duval manque a l’appel. L’Empire soupçonne les Ratfolks priants de Vermilord comme étant responsables.

Et puis vint le temps aux aventuriers et aux autres habitants de la seigneurie de Val-Corbeau de diriger leurs influences vers les différents fronts afin de déterminer l’issue de cette grande guerre. Plusieurs semblaient avoir oublié le véritable enjeu et l’impact qu’auront leurs choix sur le reste du monde.

Puisqu’il devait dépêcher des effectifs un peu partout dans sa propre région et dans celle du Mortbaey, L’Empire semblait traîner de la patte dans cette guerre, tandis que les Orques se débrouillaient assez bien. Les Seigneurs Pirates de leur côté, allèrent regagner leur flotte, en laissant quelques agents derrière eux pour mener a bien leur mission.

En plus de tous ces événements, un revirement de situation inattendu venait de surprendre Wolfencrow.

La Mafia Du Corbeau décida de se ranger du côté de l’Empire afin de libérer l’Archiduc Duval et de diminuer la présence des Ratfolks. Les rats ont affirmé néanmoins en Juin qu’ils détenaient une arme redoutable, qui venait tout juste d’être complétée lors de la lune de Juin, mais ceci n’effraya pas Maitre Corbeau, qui était déterminé de prouver que la charogne n’empoisonnera pas le corbeau.

Il est possible que le courage de certains étaient démesuré et que Wolfencrow allait réellement sombré dans les ténèbres une fois de plus…
Toujours est t’il qu’au final, une seule entité allait se sortir gagnante de tous ces conflits : La Mort elle-même.

Plusieurs furent persuadés aussi que les toiles abyssales qui apparurent récemment et qui bouchèrent les entrées de plusieurs plans d’existence, représentaient un signe d’une menace plus grande encore que toutes celles rencontrées jusqu'à présent. Ils affirmèrent même que la Mort était peut-être en soit une délivrance de tous ces malheurs.

Et si c’était bien le cas ?

Et si la Mort était réellement notre sauveuse ?

Avant de découvrir ce que le destin leur réserve, les rats et les hommes allaient possiblement se déchirer, comme s’il n’y avait pas de lendemain. Cadavres et pestilence allaient possiblement joncher chaque rue et chaque racoin du village.


Oui, certainement, comme le village de Wolfencrow l’a souvent démontré, la charogne pouvait difficilement empoisonner le corbeau, tandis que pour l’homme, c’était une toute autre histoire…
avatar
Scénariste
Admin

Messages : 91


Voir le profil de l'utilisateur http://arkadiamedieval.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum